La Troupe se lance un nouveau défi en choisissant de rompre avec le genre comique et de «s'attaquer» à un auteur aussi célèbre que difficile, Jean Anouilh. La pièce retenue,Le Rendez-vous de Senlis , introduit le spectateur dans un monde où les protagonistes s'aiment ou/et se déchirent. Un humour grinçant, confinant parfois à la violence, baigne le tout dans une atmosphère étrange. La mise en scène assurée par Bernard Constantin atteint parfaitement son but et, malgré le changement de genre, la pièce conquiert la majorité du public.

L'échange, cette année, s'effectue avec Le Théâtre de la Grappe de Vétroz qui vient présenter le 12 mars la comédie Noix de Coco de Marcel Achard.

Le 1er août, Les Tréteaux du Parvis assurent l'animation de la soirée par divers sketches de leur cru.

Sur le plan de la formation, une nouvelle série de cours est donnée aux acteurs par Anne Theurillat, et ceci dès janvier.

En fin d'année l'actuel logo de notre troupe voit le jour, créé par Serge Nussbaum.