Après une année essentiellement consacrée à reprendre les créations de l’année 1994, il s’agit pour la Troupe de retrouver un élan théâtral. Elle choisit, une fois n’est pas coutume, de jouer une pièce d’un auteur suisse, Martine Monnier. Il s’agit d’une comédie de boulevard, 

La main du guérisseur, dont Henri Felber assume la mise en scène. La pièce est jouée à St-Maurice et dans les environs au printemps. Les représentations agaunoises ont pour cadre le Roxy et sont précédées, pour ceux qui le désirent, d’un repas «made in Tréteaux du Parvis».

La pièce fait l’objet d’un échange avec Les Compagnons du Coteau d’Yvorne qui viennent présenter à St-Maurice le 30 novembre, Equarrissage pour tous de Boris Vian.

Donnant suite à une demande du Club d’accordéonistes Arc-en-Ciel qui, le 21 septembre, accueille à St-Maurice l’Amicale des accordéonistes valaisans, la Troupe présente de façon originale chacune des différentes productions des sociétés invitées.

Dès octobre, les acteurs agaunois bénéficient d’une série de cours donnés par Michel Moulin.