Une année fastueuse… Tout commence le 5 mars : "Les Trétôphones", un groupe d'une vingtaine de membres, conjoints et enfants déguisés en natels défile au cortège de Carnaval.

Mais 2000 restera dans toutes les mémoires comme l'année de Palace, un spectacle composé de textes écrit, pour une série télévisée, par J.-M. Ribes, Wolinski et d'autres auteurs comiques. La mise en scène professionnelle, confiée à Olivier Duperrex, dépasse toutes les attentes de la Troupe qui se retrouve avec un spectacle frôlant la démesure. L'investissement financier est énorme et, vu l'importance des décors et de la technique, le spectacle ne pourra se jouer qu'au Roxy.

Une distribution très nombreuse, un palace recréé grandeur nature, des textes caustiques jouant sur un mélange explosif d'humour, de dérision et d'absurde. Le tout bien agité forme un cocktail détonnant présenté durant tout le mois de mai. Résultat d'une impressionnante campagne publicitaire, le public accourt pour s'éclater. 1400 spectateurs venus de toute la Suisse, du jamais vu ! Pour renforcer nos effectifs, plusieurs nouveaux acteurs (dont la plupart a suivi le stage d'initiation théâtrale de 1999) font une première expérience théâtrale très remarquée.

L'ASTAV étant Invitée d'honneur de Sion Expo, notre Troupe apporte sa contribution par la réalisation d'un panneau d'exposition ainsi que par la présentation d'extraits de Palace, le 6 mai.

Après une pause bien méritée, une partie de la troupe anime le 1er août qui a lieu sur le pont reliant Lavey à St-Maurice. Les textes, toujours aussi fins, sont de la plume de Pierre-Benoît.

La Troupe participe, les 9 et 10 octobre, à "St-Maurice, Ville de Jeux". Un jeu de l'oie géant est construit sur la Place Val de Marne. Les acteurs se transforment en pions et les questions se rapportent au théâtre.

Dès le 3 octobre au 12 décembre, 16 membres suivent un stage de pose de voix donné par Christian Gavillet, professeur à l'Ecole de théâtre de Martigny.

Le 24 novembre, la Troupe accueille l'Assemblée des Délégués de l'ASTAV à la Salle bourgeoisiale.