C’est une très longue et belle pièce qui se joue au Roxy:  depuis 1984 , Les Tréteaux du Parvis occupent le devant de la scène agaunoise. Vingt-cinq ans de bonheur théâtral, entre rires et larmes, cela se fête dignement: les Tréteaux ont voulu marquer cet anniversaire par un grand événement qui s’est déroulé le samedi 12 septembre. Au menu, du soleil, des sourires, des ateliers-théâtre dans les rues de Saint-Maurice, un concert du chanteur Gaëtan, et un souper-spectacle avec Bergamote, suivi d’une soirée disco (presque) endiablée.

Ce quart de siècle à célébrer n’a pas empêché la troupe de présenter son spectacle annuel. Tous les quatre ans, c’est la Revue Agaunoise qui revient. Du 6 mars au 6 avril, les 1400 spectateurs du Roxy ont ri au rythme des tableaux satiriques de La Revue perd ses verts. Le 2 mai, une journée récréative et vinicole à Savièse réunit tous ceux qui ont contribué à ce succès.  Le spectacle s’est prolongé au mois de novembre, avec une reprise du sketch consacré au FC Saint-Maurice lors de la soirée des 100 ans du club. Les nombreux fans de la Revue attendent impatiemment l’édition 2013, qui devrait se tenir dans la nouvelle salle du Cycle d’Orientation.

Pour terminer cette année de jubilé, une partie de la troupe passe la nuit de la St-Sylvestre au caveau de la cure.

Une page sombre se tourne le 7 juin, Christine Cornut tirant sa révérence après un long combat contre la maladie.

Côté coulisses, le comité de la troupe s’est en partie renouvelé, avec le départ de Joëlle Burnier et de Stéphanie Sarrasin et l’arrivée d’une nouvelle caissière, Emilie Perren, et d’un nouveau responsable artistique en la personne de Jean-Nicolas Revaz. De plus, l’arrivée de nouveaux acteurs au sein des Tréteaux du Parvis semble assurer un avenir radieux sur les planches, pour les 25 prochaines années… au moins.