Après les grands fastes de 2009 pour marquer le vingt-cinquième anniversaire de la troupe, place à un millésime plus calme. Mais si 2010 a permis aux membres de reprendre quelque peu leur souffle, la traditionnelle pièce a quand même tenu l'affiche au mois de mars : Les pas perdus, de Denise Bonal, proposait des scènes de vie captées dans une gare. Une pièce très originale, qui a plu au public du Roxy. Pour la première fois, les Tréteaux du Parvis collaboraient avec la metteure en scène Sylvia Fardel, qui s'éloignait de son Valais central natal pour l'occasion. Une expérience qui sera reconduite.

Bientôt, la troupe bénéficiera d'une nouvelle salle de spectacle, qui remplacera le mythique mais vétuste Roxy. Le comité participe à l'élaboration des lieux, en vue d'obtenir une salle équipée au mieux pour accueillir de futures pièces.

En 2010, les Tréteaux, qui se sont enrichis de l'arrivée de quelques jeunes nouveaux talents, ont célébré les 25 ans de fidélité de Dominique Corminboeuf.